16/11/2008

N°6 roule, un nouveau, un coup de follie.

N°6 roule, et très bien, encore un ou deux réglages et se sera parfait.

Une seule photo pour le moment, mais Paul est ravi de son travail.

Vélo-Couché (452).JPG

 

Le trike de Rudy avance doucement mais sûrement, on espère le réussir du premier coup.

Vélo-ouché (443)

Vélo-ouché (444)

 

Un nouveau venu au vélo couché: Chritian.

Le 31/10/2008

Il a mis 8 minutes pour apprendre, s'est entrainé pendant 1/4 h et on a fait 6 km ensemble. Il est emballé et de retour à la maison il sort un VTT 24 pouces de sa voiture et me demande de tracer les découpes à faire et les conseils pour la préparation à la soudure du cadre.

Très bon mécanicien, le travail sera vite réalisé et le cadre est aujourd'hui soudé.

Encore 2 ou 3 pièces à peaufiner, et il passera à la peinture et au montage.

 

Vélo-ouché (451)

 

Maintenant, le coup de folie.

Depuis quelques temps l'envie de faire le parcours entre Vaulx et Beez (au-dessus de Namur) me trotte dans la tête, mais je veux réaliser ce trajet par les chemins de halage. Si la météo le permet  je pars vendredi 14/11/2008 à 7h du matin.

Jeudi 13 la météo annonce temps couvert mais pas de pluie, température de 9 à 13 degrés et vent de sud ouest de 14 à 19 km/h. Je prépare le vélo, je lui rajoute un petit sac. Dans les deux sacs je réparti un pantalon, un polo, un slip, une paire de chaussettes, une paire de chaussures, 1.5 l d'eau, 2 bananes, 2 mandarines et deux sandwiches, mes papiers d'identité, mon groupe sanguin, ma carte sis et mon GSM.

Vendredi matin c'est la cata, il pleut, je décide retarder mon départ d'une heure et je retourne sur internet pour voir la météo. Ils n'annoncent toujours pas de pluie et toujours un temps couvert avec des températures un rien plus basses. A 7 h 45' la pluie s'est arrêtée et le vent commence à sècher les trottoirs. je suppose que ces pluies étaient celles annoncées pour la nuit et qu'elles ont du retard.

Je décide de partir à 8 h et je m' habille tout en décidant de faire demi-tour à Ghlin si le temps est à la pluie.

P1000122

P1000125

C'est parti, première étape Péronnes-lez-Antoing tout est très humide.

P1000126

Je viens de là et je vais par là.

P1000127

Je dois rouler sur la rive gauche et passer sur l'autre rive après le port de plaisance de Péruwelz donc le prochain point de repaire.

P1000129

Le port de plaisance et la traversée dans quelques kms. prochain point de passage le grand large de Nimy (Mons). C'est tout droit.

P1000130

Il faut dire que je n'ai trouvé aucune carte des voies naviguables et  j'ai donc étudié le parcours  avec  Google Earth, mais je manque de renseignements sur les qualités roulantes des chemins de halage.

Le temps est toujours couvert mais commence à sècher.

P1000131

Nimy, je viens de là.

P1000132

Avec le beffroi de Mons dans la brume.

P1000138

Le vélo est trempé mais moi je suis toujours sec, vive le vélo couché.

P1000137

je continue par là.

P1000136

Vers les assenceurs à bateaux de Strepy-Thieu le prochain point de passage.

P1000139

Les anciens ascenceurs, un coin super, et les nouveaux.

P1000143

Vus d'en bas et après la montée, vus d'en haut.

P1000145

Je continue, mais les premiers problèmes arrivent, travaux sur le halage et déviations plusieurs fois avec un manque d'indications pour rejoindre le halage à chaque fois.

Prochain point de passage, la jonction du canal du centre avec le canal Bruxelles- Charleroi.

en trois photos.

P1000147

Je dois aller là bas sur la rive gauche.

P1000146

Il doit y avoir un pont pour traverser à une centaine de m vers Bruxelles, pour passer devant ce talus là de l'autre côté.

P1000148

Je pars maintenant vers Charleroi avec un manque total d'indications pour traverser cette ville.

Charleroi, c'est la galère, pas moyen de passer par le chemin de halage, je suis bloqué par les usines. Je prends par la ville, mais j'y perds une heure. Je demande la route, mais les gens me renvoient chaque fois d'où je viens. Je fini par trouver le chemin de la gare qui longe la Sambre et je roule sur le trottoir juste au dessus du chemin de halage qui se trouve à mi-niveau entre l'eau et la rue sur un balcon en béton.J'en ai marre et je ne prends aucune photo pressé de retrouver la verdure.

Je décide de m'arrêter à midi pour manger si possible à l'abri du vent.

Ce sera cette petite bâtisse un peu après avoir dépassé Seneffe.

P1000149

Le coin est magnifique, dommage que le soleil ne soit pas de la partie.

J'envoie un SMS à Mélanie pour lui dire que j'ai parcouru 80 kms et que je ne peux plus faire demi-tour. Elle me téléphone étonnée et me dit à tantôt pensant que je n'avais plus que 2 h de route pour arriver chez elle.....?

Je reprends la route à 12 h 20' en sachant que je dois absolument traverser sur l'autre rive à Tamine. Le paysage est agréable, mais le chemin est tantôt, un billard, tantôt une tôle ondulée difficillement supportable. Quelques photos.


P1000150

 

P1000151

A 15 h, je m'arrête pour manger 2 fruits et boire un coup.

J'ai déjà 128 km et rien que la Sambre et ses méandres.

P1000152

 

P1000153

Je traverse bien à Tamine et ça repart.

P1000154

L'abbaye de Foreffe.

P1000155

Je continue mais à Floriffoux le chemin s'est effondré dans la Sambre, je dois le quitter et prendre la route. Au premier rond-point, le bonheur: Namur 8 kms.

Et enfin la citadelle. Il commence à faire noir et je roule depuis un moment avec mes lampes allumées.

P1000157

Encore un petit effort et je serai à Beez chez Mélanie.

Arrivée à 17 h après un parcours de 165 kms et de 9 h de route.

Je n'aurais jammais fait ça avec un vélo normal et  je le referai en été, avec du soleil et  j'espère accompagné d'autres vélo couchistes.

J'ai eu quelques crampes àla sortie de Charleroi et le lendemain, mal aux tendons derrière les genoux.

J'ai vécu une journée super et je vous souhaite d'en vivre autant.

A bientôt.

22:36 Écrit par Bruno dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

l'Article me passionne et fera désormais figure de référence !

Écrit par : site de paris sportif | 27/05/2014

Exceptionnel n'est pas le mots correcte pour décrire votre site, on parie que vous avez encore du potentiel à apporter sur ce blogging, en tout cas, nous vous remercie pour toutes ces partages.

Écrit par : cote match france | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.