01/07/2013

Quelques nouvelles.

 

Depuis le premier mai, j'ai repris le vélo couché et je m'en porte bien.

Heureusement je roule avec un guidon bas ce qui me permet d'avoir le thorax complètement détendu et d'éviter les douleurs poste opératoire.

J'ai fait plus de 1700 km équiper d'un fréquence cardiomètre pour éviter de faire des bétises. Je suis en bonne forme et j'ai donc repris les initiations et les échanges de mails.

C'est Pierre qui vit dans le sud et qui embalé par le vélo couché s'est mis à la construction.

Pierre fait tout avec de la récupération, il fait des tests comparatifs avec ses deux fils et est en train de faire son troisième vélo. Le résultat est très intéressent et en plus lui donne beaucoup de satisfaction. De plus il me fait part de l'intéret qu'il suscite autour de lui et de ce fait participe lui aussi à faire découvrir le vélo couché. Un bon exemple à suivre.

Une photo de son N°1image (1).jpeg

Photos du N°2

image (3).jpeg

image (4).jpeg

image (5).jpeg

Une photo des deux.

image (9).jpeg

J'attends avec impatience une photos du N°3 et pourquoi pas une photo des trois vélos en promenade le long de la méditerranée. Bravo à Pierre pour son punch et merci aussi pour sa confiance.

Puis c'est Fabrice, sa femme et son fils qui sont venus de Essises (02) pour me rencontrer. Je leur ai proposé une initiation pour le matin, un barbecue à midi et visite de l'atelier avec un échange de questions et réponses.

Ils étais là, à 9h et nous avons eu le temps de faire une vingtaine de km avec tous les exercices nécessaires pour pouvoir rouler sans problème.

Nous avons passé une super journée d'autant plus que le temps était de la partie.

Début de la journée, Fabrice, Yohan et moi sur 3 vélos différents. De Gauche à droite, 1 24"X24", 1 20"X20" et 1 26"X20".

DSCN9031.jpeg

Deux aller et retour jusqu'a Tournai par le chemin de hallage et en roulant lentement pour bien assimiler la nouvelle position. Pendant ce parcourt je peux signaler aux débutants les moments ou ils se crispent et les amener à se décontracter et à se laisser porter par le siège. 

DSCN9104.jpeg

Être détendu et rouler lentement sont les deux points les plus importants pour apprendre.

DSCN9115.jpeg

Éviter de crisper les mains sur le guidon et laisser faire le vélo. Lorsque vous sentez que les épaules montent c'est que vous êtes en train de vous raidir, respirez un bon coup et détendez-vous.

DSCN9106.jpeg

Je crois que nous avons tous eu du plaisir ce jour là.

Merci à Pierre pour son enthousiasme et le plaisir qu'il me donne dans nos échanges de mails et merci aussi à Fabrice, à Yohan et Isabelle pour le plaisir que j'ai eu à les recevoir et merci à Isabelle pour avoir pris des photos et fait des vidéos.

Je crois que Fabrice est décidé à en construire 2 de 26"X20", une très bonne décision pour débuter et qui permetra à beaucoup de gens d'essayer.

Bonne route à tous, bon travail si vous fabriquez un vélo et n'hésitez pas à me contacter pour me poser des questions. N'hésitez pas non plus à m'envoyer des photos de vos réalisations.

A bientôt,

Bruno.

 



13:59 Écrit par Bruno | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |