26/01/2014

Une année Pauvre.

Pendant ma remise en condition j'ai participer à un weekend foire artisanale comme invité et pour voir l'impacte de ce genre de manifestation pour une activité telle que le vélo couché. Beaucoup de questions m'ont été posées et pas mal de discutions sympathiques pendant cette journée, mais malheureusement un seul contact a donner lieu à une initiation qui va déboucher sur la construction d'un vélo.

C'est Marc qui est au travail, d'abord lors de son initiation et pour  le moment à la construction de sa machine.

P1030516.JPG

P1030518.JPG

Puis j'ai privilégier ma remise en condition et j'en ai également profité pour mettre mon atelier en ordre, faire quelques dessertes pour mes machines et me faire une installation électrique en ordre, je commençais à me prendre les pieds dans un nombre important de fils de rallonge.

P1030486.JPG

P1030490.JPG

J'en ai du même coup profité pour améliorer l'éclairage.

J'ai également pris du temps pour apprendre à souder l'aluminium puis pour préparer mes vacances et entre autre améliorer mon porte vélos (2 vélos) que je dois encore transformer, je l'ai fait un peu trop bas.

Je ferai une note sur le porte vélo, c'est un inconvénient du vélo couché, ils prennent plus de place que les vélos droits mais ça en vaut largement la peine.

Pendant les vacances c'est Claude qui est venu me rejoindre a Lacaneau.

Alors Claude qui est retraité, m'a surpris pars son enthousiasme et son entêtement. Il habite dans la région de Nantes et il est venu en train avec son vélo à assistance électrique chez des amis qui vivent à 40 km de Lacaneau. Il a fait la route  en vélo pour apprendre à rouler avec moi, donc 80 km.

Nous avons passé 2 jours ensemble, il a pris les repas avec nous et je dois dire que nous avons passé 2 très bonnes journées à rouler et à discuter ( de vélo couché ). Il avait déjà construit sont vélo et donc est rentré chez lui avec la possibilité de comparer et d'améliorer ce qui pouvait l'être.

Il était également très déterminé à se mettre à la soudure TIG.

Bravo à Claude, bon travail et bonne route et merci pour sa confiance, ce fut un réel plaisir.

Trop occupé à m'amuser je n'ai pas fais de photos, mais j'espère qu'il m'en enverra.

Dans l'enthousiasme, c'est Mike qui a remis le couvert. Il faut dire que Mike lors de son initiation a eu la mal chance de chuter brutalement suite à la casse de l'axe du guidon (première génération, voir les début  archive 01/08/2009 N°1 le renouveau ) c'est le boulon inox de 10 mm qui à cassé.

Il s'y est donc remis pendant que Lalie s’entraîne en draisienne.

 

DSC_0651.JPG

DSC_0674.JPG

DSC_0672.JPG

Un petit mot à propos des draisiennes. Certaine draisienne en bois ont un défaut très important ( celle de Lalie entre autre ) c'est celui de la fabrication de la colonne de direction qui donne une chasse au sol tout à fait à l'opposé de ce qu'il faut et donc rend la direction extrêmement instable avec l'augmentation de la vitesse, donc dangereuse surtout pour un enfant. Donc attention à l'achat de ce genre de machine. Ceci dit c'est un engin extraordinaire qui permet aux plus petit d'apprendre plus vite.

 

DSC_0664.JPG

Une petite note pour expliquer comment faire une roulette guide chaîne avec peux de moyens. Prendre une roue de skateboard ( décathlon 54 mm ) enlever les roulements et l'espaceur de roulement, prendre un boulon M8 de +- 45 mm de long, 2 flottes de diamètre extérieur = au roulement et intérieur 8 mm et un ou deux écrous de 8. Monter la roue sur le boulon entre les deux flottes et serrer le tout avec un ou deux écrous.

P1030581.JPG

P1030582.JPG

Serrer le boulon dans le mandrin d'une foreuse, 

 

P1030586.JPG

placer l'ensemble dans un établit et avec un ciseau à bois faire une rainure de 10 mm de profondeur sur 10 mm de large.

P1030588.JPG

Vous pouvez aussi diminuer la largeur de la roue à raz de l'emplacement des roulements. Le résultat donne ceci:

P1030594.JPG

Travaillez sans forcer et tout se fera facilement.

Voilà pour une question qui revient souvent dans les demandes.

 

Maintenant un projet sur lequel je suis depuis un certain temps et qui a été interrompu par mon accro. 

Depuis que Lalie est là je voulais pouvoir me balader en vélo couché en emmenant tout le monde. je cherchais une autre solution que la remorque, je voulais pouvoir montrer et parler avec elle tout en roulant.

J'ai donc choisis la solution du side. Après avoir réalisé un side rigide et faillit me planter plusieurs fois, j'ai décidé de réaliser un side articuler.

Après beaucoup de recherche et une tentative de construction d'un parallélogramme articuler, j'ai abandonné cette solution car trop complexe à réaliser.

Je me suis donc tourné vers la solution du mono bras articuler et là c'est vraiment le pied. Grâce au travail de " Happy 369 " je suis arrivé à faire cet engin.

 

P1020892.JPG

premier essai , l'articulation côté side n'est pas bonne.

 

P1020895(1).JPG

Là c'est mieux, mais il y a encore du boulot.

P1030104.JPG

Là ça fonctionne et plutôt bien, j'ai donc fait un siège pour mettre du poids et faire des essais.

P1030106.JPG

C'est impressionnant, mais caque fois que le side passe dans un trou il bouge énormément avant de se stabiliser. pour éviter cela j'ai, comme le préconise Happy 369 placé une barre qui du côté vélo est sur rotule et du côté side est sur silent bloc. C'est devenu un vrai plaisir.

 

P1030157.JPG

Tout en continuant à faire des essais et en fignolant les angles, j'ai utilisé ma petite cintreuse ( maison ) pour enjoliver la machine et aussi lui faire 2 portes sacoches avec du tube de 16 mm x 1.5 mm.

P1030726.JPG

P1030728.JPG

Le porte sacoche est fixé aux cadre avec les boulons du siège et entre la fourche arrière et le porte sacoche il y a un morceau de gros tube plastique souple qui sert de silent bloc et qui permet à la fourche de travailler librement sans friction avec le porte sacoche.

P1030729.JPG

P1030727.JPG

Les sacoches se trouvent à +- 14 cm du sol, ça permet de descendre encore le centre de gravité lorsqu'elles sont chargées et donc de ne pas détériorer le pilotage de la machine.

Sur cette photo, on voit la fixation du side sous le vélo.

 

P1030730.JPG

Tout cela doit encore être fignolé et je dois faire des axes sans aucun jeux mais qui reste démontable. Pour le moment le side se monte et se démonte en une minute et on peut utiliser le vélo seul.

J'ai parcouru, actuellement, près de 100 km d'essai et j'ai pris un plaisir fou. J'ai même été inviter à me présenté à une concentration de side moto ou mon engin a impressionné les motards.  Attention toute fois, sur les photos, le side a l'air de tenir tout seul, mais comme il est articulé on ne peu pas garder les pieds sur les pédales lorsqu'on s'arête et ne pas non plus laisser le side sans appuis lorsque l'on est pas dessus. En revanche lorsqu'on roule on peu incliner le vélo des deux côtés et le side s'incline également sans gêner la conduite mais en plus le side tourne sur même, ce qui facilite la conduite. C'est vraiment super. 

Il reste bien sur des choses à faire et cela me donnera l'occasion d'en reparler et aussi de pouvoir donner des détails plus précis pour des réalisations futures.

J'ai reçu des nouvelles de Laurent à Tours qui est en plein apprentissage de la soudure TIG. Tu peux le faire Laurent c'est super.

Voila pour bien débuter cette année, bon travail, bon amusement et à bientôt,

N'hésitez pas à me contacter par mail si vous avez des interrogation:

bruno.gastellier@ gmail.com 

Bruno.

 

 

 

 

 

 

 

18:08 Écrit par Bruno | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Je vous félicite pour votre paragraphe. c'est un vrai travail d'écriture. Continuez .

Écrit par : auto ecole neuilly | 19/07/2014

Les commentaires sont fermés.